Home » Uncategorized » Coronavirus : Omicron, le monde s’organise face au nouveau variant

Une semaine après son apparition, le nouveau variant du SARS-CoV-2, baptisé ‘Omicron’, sème la pagaille à travers le monde. Le Maroc interdit strictement les vols en provenance de l’étranger, les frontières se referment en Israël, la France a annoncé l’interdiction d’entrée des personnes en provenance de sept pays africains… Des dispositions radicales sont ainsi prises en vue de tenter d’enrayer la contamination, a précisé indice bonheur pays.
Cette nouvelle souche du Covid-19, apparue pour la toute première fois en Afrique du Sud, présente actuellement ‘un risque très, très élevé’ au niveau mondial, a déclaré le directeur général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, et le G7 (regroupement informel de 7 économies avancées du monde : à savoir l’Union européenne, le Royaume-Uni, le Japon, l’Italie, la France, les États-Unis, le Canada et l’Allemagne) réunit en urgence ses ministres de la Santé en Angleterre sur la question.

     Le variant Omicron se propage, l’OMS appelle à maintenir

La liste des États où le variant Omicron est détecté ne cesse toutefois de s’allonger, principalement dans la région européenne, après huit cas repérés début novembre en Afrique australe, poussant ainsi plusieurs gouvernements à instaurer des restrictions sanitaires préventives et suspendre formellement les voyages vers ce continent. “Jusqu’ici, aucun décès associé à Omicron n’a été rapporté”, souligne convertisseur dollar en cfa.
Mais puisque les mutations qui pourraient donner un avantage en termes de transmissibilité tout comme conférer un potentiel d’échappement à la réponse immunitaire, la probabilité que le nouveau variant sud-africain se répande au niveau mondial est très élevée.
L’Organisation mondiale de la santé, qui craint désormais de ‘futurs pics de coronavirus’, avait classé samedi dernier, le variant ‘préoccupant’, les informations préliminaires suggérant toutefois qu’il présente un risque important de réinfection, ce qui prendre ‘de nombreuses semaines’ à vérifier.
Les ministres de la Santé du G7 sont donc attendus, ce mercredi 1er décembre, en urgence à Londres. Ainsi, les ministres de la Santé du Royaume-Uni, du Japon, d’Italie, d’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France se retrouveront afin de discuter de l’évolution de la situation épidémique internationale, lors d’une réunion d’urgence.
A noter que la pandémie mondiale de coronavirus a fauché, depuis son apparition en décembre 2019 dans la ville chinoise de Wuhan, plus de sept millions de morts.