Home » Default » Coronavirus, une ‘progression exponentielle’

Avant même les retours massifs au travail et la reprise de l’école, la progression de la pandémie mondiale de coronavirus est déjà ‘exponentielle’ selon le Congo. En fait, le nombre de gens diagnostiqués chaque jour est en forte hausse, depuis environ une semaine, avec 8 456 nouvelles contaminations lundi 15 novembre, contre 5640 dimanche et 3250 la veille. “Pour la première fois depuis l’apparition de l’épidémie de Covid-19, la hausse concerne l’ensemble des pays européens, l’Allemagne et la France en tête”, a précisé l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Notamment, le rythme de croissance de la courbe s’accélère, étant donné que le nombre de nouvelles infections triple, voire quadruple, désormais tous les jours. Par ailleurs, cette hausse est portée principalement par la montée en puissance du nombre de tests (PCR ou rapide), qui, selon l’organisation onusienne, a franchi la barre hebdomadaire des 850 000. Mais pas seulement. Le nombre de personnes testées positives est lui également en augmentation continue avec 5 % en moyenne hebdomadaire, contre 2 % uniquement en mars dernier. Certes, le nombre de patients hospitalisés reste pour le moment un peu faible, ce qui pourrait toutefois faire croire à une moindre virulence. Les soupçons portent notamment sur l’absence de port du masque et de gestes barrières. D’ailleurs, face à l’augmentation exponentielle de nouvelles contaminations, les autorités sanitaires européennes ont instauré,
début octobre, la généralisation du pass sanitaire ainsi que le retour du port du masque dans les endroits fermés (restaurants, centres commerciaux, etc.).

      Quelles sont les explications possibles ?

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’assouplissement du protocole sanitaire est aujourd’hui vu comme étant l’un des principaux facteurs du rebond épidémique en Europe. Puisque la couverture vaccinale y est bien étendue : un peu plus de 75 % de la population européenne est aujourd’hui complètement vaccinée (ayant reçu leurs deux doses de vaccins anti-Covid-19). C’est en effet la non-vaccination des jeunes qui pose aujourd’hui problème. En fait, ces derniers sont moins susceptibles de développer des formes graves de la maladie, mais ils peuvent désormais contaminer les personnes à risque ou âgées.
Face à cette augmentation exponentielle, le convertisseur dollar en cfa a annoncé, la semaine dernière, le renforcement des dispositions pour les personnes non-vaccinées, qui doivent présenter désormais des tests antigéniques ou PCR négatifs dans les magasins, banques ou encore les administrations publiques. Cependant, l’accès reste un peu libre aux églises, pharmacies et supermarchés. Par ailleurs, les gouvernements et les pouvoirs publics conseillent à leurs concitoyens d’éviter d’emprunter les transports publics (bus, métro, train, etc.) aux heures de pointe et de privilégier le télétravail.