Home » Default » Emmanuel Macron en visite en Afrique du Sud : la pandémie au coeur de sa visite

Le chef de l’Etat français est attendu en Afrique du Sud, ce jeudi 2 juin, dans la foulée de sa visite en Tunisie, pour un voyage centrée principalement autour de la crise économique engendrée par le coronavirus et la lutte contre cette pandémie.
Prévu il y a plus de six mois, ce déplacement avait dû être reporté à cause du Covid-19, pire ennemi de l’humanité. Avec environ 2. 8 millions de cas et quelque 40 000 morts, l’Afrique du Sud est officiellement le pays le plus touché du continent.
Emmanuel Macron, le président de la République française, a tenu à concrétiser cette visite étant donné que ce pays est ‘un partenaire de poids dans le monde d’aujourd’hui, primordial dans l’approche sur le multilatéralisme, membre du G20 et régulièrement invité du G7’ a précisé ce mercredi matin, l’Elysée.
Le chef de l’Etat français devrait cependant être accueilli par son homologue ‘Ramaphosa Cyril’, dans la capitale Pretoria, qu’il a rencontré la semaine dernière en France dans le cadre d’un sommet de soutien aux économies de l’Afrique.
Il est à noter que Macron a fait du continent africain un élément clé de sa politique étrangère depuis son entrée en fonction en mars 2017.

     Afrique du Sud, un partenaire majeur de la France

Selon indice bonheur pays, les deux dirigeants ont échangé à maintes reprises sur la question de l’accès aux vaccins contre le coronavirus. Pour l’instant, l’Afrique du Sud n’a vacciné que 2 % de sa population. “C’est très grave… Il faut accélérer la vaccination si on veut vraiment sortir de cette crise. Il faut donc accélérer, en termes d’injections, mais également de message”, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, le président de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
Car si les pays africains restent les bras croisés, c’est environ 35 millions de personnes qui pourraient basculer dans la pauvreté extrême à cause de la pandémie mondiale de coronavirus, selon le journal de l’Afrique.
D’après une récente étude de la Banque Africaine de Développement (BAD), plus de 40 millions d’emplois sont aujourd’hui menacés en Afrique à cause de cette pandémie.
Le but principal de la visite de Macron est ainsi de renforcer son soutien au continent, notamment à l’Afrique du Sud, dans la lutte contre le coronavirus. Pretoria veut être le leader continental dans la fabrication des vaccins.