Home » Default » Investir dans une PMI ou PME
Dan Oiknine

Investir dans une entreprise permet à des investisseurs de profiter des avantages fiscaux intéressants. En effet, investir dans une société permet une réduction d’impôts de 2160 euros par investisseur durant l’année de la souscription. En outre, investir dans une PME ou PMI permet à l’investisseur de profiter d’une exonération d’impôts, hors prélèvements sociaux, sur les plus-values réalisées au moment de la cession des parts. Afin de profiter de ces avantages fiscaux, les investisseurs peuvent investir soit directement dans le capital des PME et PMI, soit en investissant dans des FCPI et des FIP.

L’avantage fiscal d’investir dans une PME

Selon le président et co-fondateur de la société de gestion indépendante A Plus Finance Dan Oiknine, pour tout investissement effectué en 2018, l’investisseur peut profiter d’une réduction d’impôts majorée à 25 %. Toutefois, l’avantage fiscal consenti afin de réduire l’ISF, qui a été remplacé en 2018 par l’impôt sur la fortune immobilière, a été supprimé. Néanmoins, tout investissement réalisé entre le mois de juin et de décembre 2017, ils offrent encore un avantage fiscal au titre de l’IFI.

Les fonds communs de placement pour l’innovation

Les fonds communs de placement pour l’innovation aussi appelés FCPI, ils ont été créés depuis 1997, et ont pour objectif d’encourager le développement des PMI qui sont appelées innovantes ou des PME. Ce type de fonds est constitué par un minimum de 70 % de titres de PMI innovantes et PME. Les 30 % peuvent être investis dans d’autres fonds librement comme des obligations, des actions, FCP, Sicav ou des titres monétaires.

Pour qu’une société soit éligible au sein d’un fonds commun de placement pour l’innovation, elle doit respecter certains critères comme employer au maximum 2 000 salariés, le capital ne doit pas être majoritairement détenu par une seule personne et possédé un siège social dans l’espace économique européen. En outre, si la société est cotée son capital boursier, ne doit pas être inférieur à 150 millions d’euros.
Afin de profiter d’une réduction d’impôts estimée à 18 %, l’investisseur doit maintenir son engagement durant 5 ans au minimum. Soit une réduction d’impôts maximum de 2160 euros durant l’année de la souscription.
De plus l’investisseur pourrait profiter d’une exonération d’impôts sur les plus values (hors prélèvements sociaux).

Est-ce que c’est possible de cumuler FCPI et FIP ?

Selon Dan Oiknine le responsable de l’investissement travaillant au sein de A Plus Finance, il est possible de cumuler les avantages fiscaux des FCPI et les FIP. Pour un couple marié, il est possible de souscrire un maximum de 48 000 euros et de profiter prés de 8 700 euros de réduction des impôts au cours de l’année de la souscription.