Home » Uncategorized » L’accès aux vaccins anti-coronavirus creuse les inégalités dans la reprise économique, selon le FMI

Le calendrier de disponibilité des doses de vaccin anti-coronavirus relègue les pays émergents et à bas revenu au deuxième rang, or ce retard serait préjudiciable, voire nuisible, à leur reprise économique. En effet, les écarts de croissance entre les pays sont importants. Sans compter toutefois les risques de surendettement (endettement excessif) qui planent si les taux d’intérêt devraient repartir à la hausse dans les prochains jours, souligne le Congo.
L’accès aux vaccins contre la pandémie de Covid-19 est devenu actuellement la ligne principale de rupture divisant ainsi la reprise économique mondiale en trois blocs”, a estimé David Malpass, le directeur général du groupe de la Banque mondiale.
A l’image des vaccins anti-coronavirus, la reprise économique mondiale ne sera pas répartie de façon égale à travers le monde au cours des prochains mois. En dépit de l’aide politique considérable fourni par les banques centrales et les pouvoirs publics, les menaces économiques demeurent très profondes, et pas uniquement pour les pays à bas revenu confrontés à une aggravation de la pauvreté, ni seulement pour les économies en développement exposées à des difficultés de dette imminentes.
L’horizon au bout du tunnel se dégage enfin. Les bonnes nouvelles des huit derniers mois : les populations ont bien appris à vivre avec ce maudit virus, avec ou sans le soutien des autorités sanitaires. Et la réponse budgétaire et monétaire massive a permis de construire un pont en direction d’une fin tant espérée de l’épidémie.

      La croissance économique aux États-Unis aura des effets positifs en Europe

Pour les États-Unis, les projections de croissance pour cette année et pour 2022 s’établissent respectivement à 8 % et à 4 %. Ils sont même ‘l’unique grande économie’ dont le Produit Intérieur Brut va dépasser les précédentes prévisions qui avaient été faites avant le nouveau coronavirus, souligne le convertisseur dollar en cfa.
La croissance des États-Unis pourrait cependant s’avérer encore plus forte si l’administration du président américain parvenait à faire voter son plan d’investissement de 3000 milliards de dollars au Congrès. En effet, la rapidité de la campagne vaccinale y est pour beaucoup. A noter que le pays a vacciné un peu plus de 520 millions d’Américains pour une population de 680 millions d’habitants. Et 85 millions ont déjà reçu leur double dose de vaccin anti-coronavirus, soit 45 % de la population. C’est notamment cela qui a permis de rouvrir les endroits de consommation.