Home » Default » L’islamophobie en Europe préoccupe le Pakistan

La montée de l’islamophobie en Europe, notamment en France, préoccupe le Premier ministre pakistanais, Imran Khan. Après le discours de haine d’Emmanuel Macron, le président de la République française, à l’encontre des réfugiés et des musulmans, le débat sur la place de l’islam dans les démocraties européennes prend ainsi d’ampleur. De nombreuses personnalités issues du monde musulman (à savoir Imran Khan, Recep Tayyip Erdoğan, Kais Saied, etc.) ont tenté de mener une réflexion de fond sur la question, selon les horaires de prières au Pakistan.
Les attaques terroristes commises ces trois dernières années au nom de l’islam ont causé de terribles dégâts dans les opinions publiques. “On doit privilégier le dialogue entre les religions et les cultes… Il faut arrêter d’employer le terme de combattants à propos des terroristes”, a déclaré le Premier ministre du Pakistan.
Ce dernier a accusé le président français, Emmanuel Macron, d’attaquer l’islam. “Il fait aux fidèles musulmans ce que les nazis infligeaient aux juifs… Il est regrettable que Macron ait choisi d’encourager l’islamophobie (hostilité envers les musulmans et l’islam) en s’attaquant à la religion plutôt qu’aux djihadistes ou encore terroristes qui pratiquent la violence”, ajoute-t-il.

       Des dizaines de milliers de manifestants au Pakistan

Imran Khan critique l’attitude d’Emmanuel Macron envers les musulmans de France et interroge sa santé mentale. Le chef de l’Etat français a cependant affirmé que “son pays ne renoncerait pas aux caricatures”, y compris celles de Muhammad, le Prophète de l’islam.
Le Pakistan, comme dans plusieurs endroits dans le monde musulman, a été le théâtre de manifestations anti-françaises, depuis le mois de novembre, après la republication des caricatures de Muhammad par Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique. Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté récemment aux portes d’Islamabad (capitale du Pakistan) afin de protester contre les déclarations du président français défendant le droit à la caricature au nom de la liberté d’expression.
Il est important de souligner que l’islam au Pakistan joue un rôle important, définissant l’existence et l’identité de la République islamique du Pakistan. C’est la religion la plus importante au Pakistan depuis des siècles. Le Pakistan semble être à l’abri de toute discorde en ce qui concerne le lien entre l’Etat et islam.
Il est à noter que la représentation des Prophètes ou Messagers de Dieu en Islam est formellement interdite par la religion musulmane.