Home » Default » Où en est l’islam de France ?

Avec environ sept millions de fidèles – soit la première communauté musulmane de l’Union européenne devant la Belgique -, l’islam est aujourd’hui la seconde religion dans l’Hexagone, après le christianisme. Le mois de ramadan rassemble chaque année près de 85 % de jeûneurs pratiquants. Tous les soirs, la Grande mosquée de Paris propose aux fidèles musulmans de suivre les prières de Tarawih et d’Al Icha durant les horaires de prière France en direct sur leur page Facebook. Autour de 3000 mosquées et lieux de culte, éclatées entre divers courants spirituels, son organisation pose jusqu’ici un problème politique : le Conseil Français du culte musulman a toutefois une influence contestée. Il a été créé en mars 2002 en lien avec l’Etat. Par ailleurs, l’islam fait face à une islamophobie croissante (désignant l’hostilité envers les musulmans et la religion musulmane), en parallèle à la multiplication d’attaques terroristes, généralement commises par des Français radicalisés.

    Le halal en France

Sur la question de son financement, une nouvelle taxe sur les articles halal est ainsi évoquée, et en mai 2018, la Fondation pour l’islam de France est ressuscitée. Créée en 2004 mais jusqu’ici très peu utilisée, cette fondation pourrait cependant jouer un rôle clé dans la région, dans un contexte délicat d’islamophobie après les attaques djihadistes dans l’Hexagone. Les propos de Jean Castex, ensuite de Gérald Darmanin, après la proposition d’Emmanuel Macron de mieux étiqueter les articles halal, ont ainsi relancé la polémique. Début septembre, le président français affirmait que l’ensemble de la viande vendue en Ile-de-France est halal.
Selon Mohamed Moussaoui, le président du conseil français du culte musulman, les fidèles français sont aujourd’hui de plus en plus désireux de consommer des produits particulièrement halal préparés conformément au rite islamique. A savoir les viandes des espèces ovines, bovines, caprines et cameline, de même que la viande de lapin, de cheval, de volaille.
Depuis que l’Hexagone a été frappé par plusieurs attaques djihadistes durant les horaires de prière, les tensions montent dans le pays, comme d’ailleurs en Europe. Et la communauté musulmane est généralement la cible de racisme, de discriminations, voire d’agression. Cependant, depuis l’assassinat de Samuel Paty, il y a presque deux ans, il n’est plus du tout un secret pour personne que de vifs débats agitent les fédérations musulmanes autour de la question de la laïcité.