Home » Default » Richard Orlinski et Laura Tenoudji lancent avec 20 artistes ‘une tombola arty’ en faveur du Centre Hospitalier Universitaire de Nice et de la Fondation Lenval

C’est pour une bonne cause ! Le sculpteur contemporain français, Richard Orlinski, et la journaliste française, Laura Tenoudji, organisent une tombola arty (Loterie où l’on tire au sort des numéros, chaque gagnant reçoit un lot de valeur variable et en général en nature), au bénéfice du centre hospitalier Universitaire de Nice et la Fondation Lenval (hôpital pour enfants). Ticket 13 euros, jusqu’au 25 septembre.

La journaliste et l’artiste français veulent plus de 250 000 euros. Le but ? Participer à l’achat de matériels qui permettra d’améliorer l’accueil des patients et les conditions de travail des soignants. C’est simple ! Afin de participer à la tombola, il suffit juste de se rendre sur le site de HelloAsso (site français de paiement sur Internet pour les associations) et de cliquer sur la tombola solidaire #WeLoveNice. Cette idée est née, pendant le confinement, lors des séquences live que le sculpteur français a animées quotidiennement sur Instagram.

Ce dernier a lancé, lui-même, la machine en offrant un Wild Kong bleu, en résine, d’une valeur indicative de 35 000 euros et d’un tirage de neuf exemplaires. Un très gros morceau.

Une vingtaine d’artistes populaires étaient autour de lui. Le Negresco (hôtel de luxe situé sur la promenade des Anglais à Nice), la petite maison ou encore l’OGC (Olympique Gymnaste Club) Nice se rallient à la cause en offrant une semaine pour 2 personnes, un repas et une visite VIP. Richard Orlinski s’est largement impliqué au plus fort de la crise. “Tout le monde s’est retroussé les manches et a été trop actif, on a monté ce projet avec la journaliste française Tenoudji Laura, Momentum art gallery, où les œuvres sont visibles jusqu’à la fin de la tombola”. Le sculpteur français est ravi d’associer sa communauté de followers (plus d’un million) à une action caritative d’envergure. Ce dernier utilise sa notoriété pour aider les autres.

Art contemporain : le marché résistera-t-il à la crise du coronavirus ?

Le marché de l’art contemporain est global tout comme le coronavirus (maladie virale, apparue en décembre dernier en Chine, principalement à Wuhan) est pandémique.

La Foire internationale d’Art contemporain est officiellement et définitivement annulée. Donc, la FIAC 2020, n’aura pas lieu en novembre au Grand Palais. Le rendez-vous est donné en 2021. C’est un rendez-vous fort pour les amateurs d’Art contemporain. Cet événement est devenu depuis des années l’occasion d’une grande semaine dédiée à l’art. Les artistes contemporains viennent y présenter le meilleur de leurs œuvres en vente… C’est l’événement incontournable de la scène artistique internationale.