Home » Uncategorized » Un accord sur une ‘charte des principes de l’islam de France’

Les représentants du CFCM ont annoncé, dimanche 17 janvier 2021, s’être accordé sur un texte commun. Cette charte des principes de l’islam de France réaffirme particulièrement la compatibilité de la religion musulmane avec les valeurs de la République et l’égalité femme-homme. Elle a été présentée lundi matin à Darmanin Gérald, le ministre de l’Intérieur, qui a salué un engagement contre l’islam politique et une avancée très significative.
Le document, contenant dix articles, doit donc être validé par toutes les fédérations du conseil avant d’être transmis à Macron Emmanuel, le président de la République, et de lancer la réorganisation de l’islam, qui doit aboutir à la création d’un CNI. La charte des valeurs du CNI insiste beaucoup plus sur la prééminence de l’islam.
Il est important de rappeler que la charte des principes de l’islam de France a été demandée, début octobre, au Conseil Français du Culte Musulman, Mohamed Moussaoui en tête, par le chef de l’Etat dans la foulée de son offensive contre l’islam radical et le séparatisme. Après l’assassinat du professeur Samuel Paty et l’attentat de Nice (deux semaines plus tard), la pression sur les institutions musulmanes s’était renforcée.

       Crise et polémique

Cette initiative avait ainsi provoqué une crise grave au sein du Conseil Français du Culte Musulman. Début janvier, Chems-Eddine Hafiz, le vice-président du CFCM et recteur de la Grande Mosquée de Paris, avait fermé la porte aux discussions sur le futur conseil national des imams et la charte des principes en pointant du doigt l’influence étrangère au sein de l’instance représentative des musulmans.
D’après le communiqué du Conseil Français du Culte Musulman publié le 18 janvier 2021, la charte des principes scelle un accord sur le rejet de certaines pratiques coutumières soi-disant musulmanes, sur le principe de l’égalité femme-homme, et sur la compatibilité de la foi musulmane avec les valeurs républicaines.
Certains titres des 10 articles de la charte des principes sont significatifs : “attachement aux services publics et à la laïcité”, “attachement au libre arbitre et à la raison”, “rejet de l’instrumentalisation de l’islam à des fins politiques et des ingérences étrangères”, “fraternité”, “égalité”, et “liberté”.
Selon Emmanuel Macron, la charte de principes de l’islam de France marque une étape extrêmement importante en permettant ‘une clarification de l’organisation du culte musulman’.