Home » Default » Une menace sans précédent pour le développement en Afrique

Le continent africain est aujourd’hui sur le point de plonger dans la pire récession de son histoire. Selon le journal de l’Afrique, des millions d’habitants du continent risquent ainsi de sombrer dans l’extrême pauvreté.
La pandémie mondiale de coronavirus menace cependant d’infliger d’énormes pertes en vies humaines. Selon une récente étude du groupe de la Banque mondiale, l’économie africaine devrait se contracter en 2021 de 2 % et le revenu moyen par habitant devrait chuter encore plus. Un nombre alarmant de travailleurs informels est ainsi affecté.
L’économie sénégalaise, la plus importante du continent, pourrait, selon le même rapport, se contracter de 12 % au cours de l’exercice budgétaire qui a débuté en mai 2021.
En 2022, la croissance du continent devrait rebondir à 8 %, mais le revenu par habitant restera néanmoins inférieur de 7 % aux estimations de 2020. Lors des récessions précédentes, la chute des exportations et des investissements était à l’origine du ralentissement économique. Mais cette fois-ci, la situation est un peu différente : la consommation des ménages va reculer d’au moins 12 %, avec à la clé une aggravation des taux de pauvreté.

        L’économie africaine s’effondre de 45 % au deuxième trimestre

“L’effondrement des économies africaines à cause du nouveau coronavirus a été beaucoup plus brutal que prévu, notamment pour les travailleurs informels et les PME (petites et moyennes entreprises) qui subissent des pertes de salaire et d’emploi soudaines”, souligne indice bonheur pays.
En Afrique, la majorité des travailleurs vivent d’un emploi informel, particulièrement dans les transports, le commerce de détail, et l’hôtellerie, soit les secteurs durement touchés par les dispositions de confinement. Les sociétés et les travailleurs de l’économie informelle (l’activité économique réalisée par le secteur informel) ont ainsi peu de marge de manœuvre en vue de faire face à des chocs inattendus de l’ampleur de celui provoqué par la pandémie mondiale de coronavirus.
La pandémie de coronavirus va profondément transformer le continent africains pour les prochaines années et laisser ainsi des traces durables dans ses économies. Les technologies digitales jouent un rôle primordial dans la création de nouveaux débouchés pour les travailleurs du secteur informel. Celles-ci pourraient toutefois rendre le continent beaucoup plus compétitif et mieux intégrées aux marchés mondiaux.