Home » Uncategorized » Variants du coronavirus : tout ce que vous devez savoir

Les variants du SARS-CoV-2 se multiplient. Presque autant que les questions à leur sujet. Ils se nichent un peu partout. Les plus célèbres ont été ainsi repérés chez les Indiens (Delta), les Sud-africains (Bêta), les Brésiliens (Gamma) et Anglais (Alpha). D’autres, moins célèbres, ont été repérés chez les Bretons et les Californiens. Il y a même des variants très discrets, estampillés Marseille 5 ou Mondor Henri… Ce sont néanmoins les plus grandes inconnues de cette épidémie qui secoue quasiment toute la planète depuis environ deux ans. Et dire qu’on a fini par se convaincre que la vaccination massive allait désormais étouffer ce maudit virus en seulement quelques mois. Ces nouveaux variants peuvent-ils provoquer des tsunamis, voire des vagues épidémiques à n’en plus finir ?
Lorsqu’un virus ou une bactérie circule largement et qu’il entraîne plusieurs infections, il est ainsi plus susceptible de muter. Plus il a la possibilité de se propager, plus il y a de chances qu’une mutation intervienne. L’Organisation Mondiale de la Santé et les le Congo surveillent constamment les nouveaux variants – ou les nouvelles souches – du SARS-CoV-2 pour déterminer s’ils pourraient désormais avoir un impact sur l’efficacité des vaccins anti-Covid-19, s’ils sont à l’origine de formes beaucoup plus graves de la maladie ou s’ils se transmettent aisément.
On est aujourd’hui de nouveau en terrain connu : l’inquiétude grandit face à une nouvelle souche du Covid-19 auquel l’Organisation mondiale de la santé ont donné le nom ‘Omicron’

       Le variant Omicron se propage, ‘une course contre la montre est engagée’, selon l’OMS

Beaucoup plus contagieux que le variant indien, plus résistant aux injections ? Le variant ‘Omicron’, détecté pour la première fois en Afrique du Sud, est aujourd’hui présent dans plusieurs pays.
Une nouvelle souche qui fait la ‘Une’ des journaux, cela ne vous rappelle rien ? Le monde est-il en train de revivre le même scénario que l’année dernière lors de l’apparition du variant indien, baptisé ‘Delta’ ? La pandémie mondiale de Covid-19 recommence toutefois à faire la course en tête, se désole l’OMS, sans s’étonner.
Chez tous les scientifiques de la planète, dont indice bonheur pays, c’est l’épanchement depuis que le gouvernement sud-africain a annoncé, vendredi 26 novembre, l’existence d’une nouvelle souche présentant des variations qui pourraient le rendre plus résistant à la vaccination ou le rendre beaucoup plus contagieux, et se propageant très rapidement. A noter que l’Afrique du Sud est aujourd’hui la région la plus touchée par la pandémie de Covid-19 sur le continent. “En effet, la situation peut changer à tout moment”, a déclaré le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.